Rubrique 42

HASARD OU CONCEPTION ?

La vision floue de l’araignée sauteuse

L’ARAIGNÉE sauteuse possède un système visuel particulier qui lui permet de calculer la distance précise à laquelle elle veut sauter. Comment s’y prend-elle ?

Considérez ceci : Pour savoir à quelle distance elle se trouve d’un objet, l’araignée sauteuse utilise une particularité de ses deux principaux yeux : leur rétine est composée de plusieurs couches de cellules sensibles à la lumière. Deux d’entre elles sont sensibles à la lumière verte. L’image perçue est toujours nette sur l’une des couches et floue sur l’autre. Plus l’objet est proche, plus ce flou est prononcé. Cela permet à l’araignée de calculer la distance exacte qui la sépare de sa proie.

S’inspirant de cette technique, les chercheurs aimeraient concevoir des appareils photo 3D et même des robots capables de mesurer la distance qui les sépare d’un objet. Selon le site ScienceNOW, l’araignée sauteuse est « un exemple passionnant d’animal qui, bien que long d’un demi-centimètre et doté d’un cerveau plus petit que celui d’une mouche, parvient à réunir et à utiliser des informations visuelles complexes ».

Qu’en pensez-vous ? La capacité de l’araignée sauteuse à utiliser la vision floue est-elle le fruit du hasard ? Ou d’une conception ?